image
image
image
image



image
image





LES FILLES ROUGES

La chorégraphie de Josy Corrieri

Fortement engagées dans un travail de danse-improvisation, nous jouons avec le côté aléatoire que nous pouvons trouver dans la rue ou dans l'espace dans lequel nous sommes impliquées et la dimension fortuite au gré des rencontres. Chaque moment est nouveau, il est pleinement vécu dans sa singularité.

Il en résulte une présence à l'instant fortement émotionnel et relationnel.

Le mouvement est toujours basé sur des éléments et leurs contraires: Equilibre/déséquilibre Stable/instable.

C'est à proprement parler, une danse du vin. Avec des parties fixes et d'autres en déambulation. Elle rebondit sans cesse, surprend et ne laisse jamais indifférent.
Le public est à tout moment concerné, interpellé, frolé...

Le monde de l'imaginaire, cotoie le quotidien, s'y frotte et le transforme.

A la fin... Qu'en est-il de la part du rêve, et de celle de la réalité ?
Les décors (ceps, bonbonnes, tissus tendus, grappes de raisin...) sont hautement suggestifs et provoquent l'ivresse des sens.

Sur une musique originale de Agnès BALAŸ jouée en direct. Accordéon, petits instruments, voix, bruitages, chant. Elle contribue à créer une ambiance vertigineuse.










 

image
image
image Top Of Page
image
image